Construction du gymnase André Vastel

Localisation: 
Châtillon (92)
Année: 
2013
Maître d'ouvrage: 
Ville de Châtillon
Mission: 
Architecte communal de la Ville de Châtillon - DCE
Montant des travaux: 
1 600 000 € TTC

 

DESCRIPTION DU PROJET ET DE SON CONTEXTE

 
Le projet concerne la construction d'un gymnase dans un quartier d'habitat collectif de la ville de Châtillon (92320), sans spécificités ou qualités architecturales particulières. Il comprendra :
 
- la construction d'une salle de tennis de table (Salle André Vastel), destinée aux compétitions de niveau National, à la pratique scolaire, et aux entraînement de badminton,
- la construction d'une salle Multisports (salle Maurice Baquet) destinée à la pratique du badminton, du volley-Ball, du Futsal, du Basket-Ball, et du Hand-Ball (compétitions de  niveau Régional et pratique scolaire), 
- La construction de locaux annexes (accueil, rangement, vestiaires joueurs, vestiaires arbitres, infirmerie, local anti-dopage, club house / salle de réunion, sanitaires public, locaux techniques, loge gardien), 
- L'aménagement de places de stationnement totalisant 66 places
- L'aménagement paysager d'espaces verts en périphérie des salles.
 
 
Ce projet a présenté une occasion de mettre en place un ensemble architectural de qualité, présentant des façades dont le traitement permettra de diminuer de manière significative la potentielle massivité de ces deux salle de 11m de haut :
 
· Par le traitement d'un socle à vêture métallique filant au droit des salles, dont les nervures porteront des ombres portées plus ou moins marquées selon les conditions d'éclairement
· Par le traitement d'une « boîte » en bardage bois, abritant les locaux annexes, intercalée entre les deux salles et présentant un large auvent métallique percé en son centre, signalant de manière claire  l'entrée de l'établissement,  tout en constituant un passage couvert depuis la rue jusqu'au Club-House. Ce bâtiment possède des façades largement vitrées et un agencement permettant des traversées visuelles depuis la rue vers la perspective urbaine spectaculaire du « vide » urbain constitué par le stade Guy Moquet attenant.
· Par l''utilisation de matériaux translucides en bardage de façades, translucide ou opaque selon les façades concernées, mais présentant un aspect parfaitement unitaire depuis l'extérieur. Ce bardage, reflétant les couleurs du ciel selon les conditions météorologiques et l'heure de la journée, métamorphose ces « boîtes » fermées en volumes évanescents, en les « fondant » littéralement dans le ciel. La différence de traitement opaque / translucide  de ces façades ne sera perceptible que de nuit, lorsque l'éclairage intérieur sera allumé : pour chaque salle, une unique face deviendra alors lumineuse, signalant l'activité de l'établissement. 
 
Ce projet représentera également l'occasion de diminuer l'impact environnemental de ces bâtiments par :
- Le respect de l'ensemble  des préconisations de la Règlementation Thermique 2012 (installation de panneaux solaires thermiques, gestion des économies d'énergie, qualité de l'isolation des bâtiments)
- La préfabrication de l'ensemble des éléments constituant le bâtiment, ceci permettant de réduire les temps de chantier, et en limiter les nuisances ainsi que la production de déchets.
- L'aménagement d'un espace paysager en périphérie des bâtiments, que nous avons souhaité ouvert sur les espaces publics