Transformation d'un commerce en Triplex

Localisation: 
Paris XIIIe
Année: 
2011
Maître d'ouvrage: 
Commande privée
Mission: 
Complète de maîtrise d'oeuvre
Surface: 
135
Montant des travaux: 
215 k€

 

 

DESCRIPTION DU PROJET ET DE SON CONTEXTE


 L'enjeu a ici été d'aménager de manière optimale un logement confortable et lumineux dans un local commercial existant présentant une configuration complexe.

Ce local comportait un commerce à rez-de-chaussée, relativement exigü et bénéficiant de très peu d’éclairage naturel, un sous-sol possédant une belle hauteur sous-plafond et un logement à l’étage accessible par un escalier étroit, très difficilement aménageable du fait d’un cloisonnement anarchique.

Ce projet a représenté l’occasion d’apporter à ce logement une réelle fluidité d’occupation et un éclairage naturel optimal, par la création d’un plateau libre traversant au rez-de-chaussée, la mise en place d’une verrière zénithale en fond de logement, et d’une dalle vitrée au sol de la cuisine, éclairant une chambre située au sous-sol. L’escalier sur mesure, déplacé vers le séjour, a été traité comme une sculpture de bois et de lumière filtrant les vues de manière changeante. Un plafond courbe surbaissé délimite l’espace salle à manger du salon, tout en formant un trait d’union entre les différents espaces de vie du rez-de-chaussée, la courbe tendue traversant l’appartement de part en part. La mise en oeuvre d’une ambiance lumineuse «Cosy», constituée de nombreuses sources d’éclairage ponctuel, renforce la douceur et la personnalité particulière apportées à ce lieu singulier.

La restructuration complète de l’étage a permis d’optimiser les surfaces existantes par l’installation de nombreux rangements sur mesure, et d’agencer trois chambres, un bureau, une salle de bains et une salle d’eau en un ensemble très fonctionnel, en tirant parti du moindre espace ou recoin disponible.

L’encadrement de vitrine ancien, possédant une belle modénature en fonte et des coffres latéraux dissimulant des grilles de fermeture, a été intégralement rénové et décapé afin de révéler les motifs enfouis sous les couches de peinture successives. En lieu et place de la vitrine existante, la mise en place d’une façade en acier à remplissage verticaux en double vitrage partiellement dépoli constitue un rappel des façades des nombreux ateliers d’artistes environnants, tout en lui apportant une échelle plus domestique.